Patrice Chéreau raconte comment Sylvain Jacques fut découvert :

C'est le fils d'un ami de vingt ans qui jouait dans mon premier spectacle. Un jour, quand je jouais dans la solitude des champs de coton, ce garçon est venu dans ma loge. Je l'ai regardé et je lui ai dit : "je sais qui vous êtes", parce que c'est le portrait de son père au même âge. On s'est revus deux ou trois fois comme ça, il me demandait des conseils. Quand j'ai écrit ce rôle, je ne pensais à personne en particulier. Je me disais : "Je vais être dans la merde pour trouver." Il était serveur dans un bar, je suis allé le voir. Je ne suis pas habitué à faire travailler des gens qui ne sont pas acteurs, mais à bien le regarder, je me suis dit qu'il saurait le faire. Il a une photogénie incroyable. Je lui ai fait faire des essais, et aux essais, il donnait ça. Je n'ai pas eu à l'aiguiller plus que les autres.

(source : Première n°255)