Phèdre

Mise en scène : Luc Bondy
décor Erich Wonder lumières : André Diot
costumes : Rudy Sabounghi
son : Philippe Cachia

Avec Sylvain Jacques, Marie-Louise Bischofberger, Garance Clavel, Valérie Dréville,Dominique Frot, Laurent Grevill, Marie Modiano, Didier Sandre

Dans un palais de crépuscule sans âge, comme une arène rituelle ouverte au combat des générations, une langue de sable clair semble faire allusion au rivage tout proche et aux ruines à venir. Pour sa première approche de la tragédie classique, Luc Bondy a choisi de monter "une Phèdre réaliste", au plus près de l'énergie tourmentée, de la violence sensuelle du chef-d'oeuvre de Racine.

 

Ai-je pu résister au charme décevant... Mes seuls gémissements font retentir les bois
Ma surprise est extrême.
Je ne puis sans horreur me regarder moi-même.